Article/ LE PRESIDENT ABDOULAYE YAYA FACE A LA PRESSE SUR LA DEMISSION DU CONSEILLER MUNICIPAL AKPA KOUDJOU DE LA COMMUNE DE DANYI 1




Face à la presse le vendredi 19 février 2021, le président de la Cour suprême du Togo, monsieur Abdoulaye Bawa Yaya, a demandé à monsieur Akpa Koudjo Nomessi, élu conseiller municipal sur la liste du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) dans la commune de Danyi 1 puis remplacé par monsieur Léleng Awesso, 4ème sur la même liste, de saisir la juridiction compétente, s’il s’estime victime de faux et usage de faux.

C’était au cours d’un point de presse que le président a donné pour mettre fin à cette histoire qui faisait le chou gras de la presse togolaise et des réseaux sociaux ces derniers temps. En effet, élu le 30 juin 2019, conseiller municipal, monsieur Akpa Koudjo aurait eu par la suite des déboires avec son parti politique et a adressé au ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales une lettre de démission de son poste de conseiller. Le dossier est arrivé à la chambre administrative de la Cour suprême qui l’a remplacé comme cela se doit par celui qui le suivait sur sa liste électorale. Suite à ce remplacement, monsieur Akpa Koudjo adresse différents courriers pour contester la décision de la cour. Il déclare qu’il n’a jamais signé une lettre de démission ni adressé une lettre de démission au ministre de l’administration territoriale. Affirmant qu’il s’agit d’un faut et usage de faux, monsieur Akpa sollicite l’intervention de l’institution judiciaire pour détecter ce faux, poursuivre les auteurs et les punir conformément à la loi afin de décourager les éventuels faussaires et le rétablir dans ses droits.

Le président de la Cour suprême qui a à son côté la présidente de la chambre administrative de la cour, madame Akpénè Djidonou a rassuré que dès que monsieur Akpa Koudjo Nomessi aura rapporté la preuve judiciaire qu’il s’agit de faux et usage de faux, sans hésiter, la chambre administrative le rétablira dans ses droits. Présentant aux journalistes monsieur Espoir K. Kpanougou comme chargé de communication à la Cour suprême du Togo, le président Yaya les a invités à se référer à celui-ci s’ils ont besoin d’information auprès de la cour.

 

Espoir KPANOUGOU