Article/ LA COUR SUPREME DU TOGO, UN VASTE CHANTIER A CONSTRUIRE




LA COUR SUPREME DU TOGO, UN  VASTE CHANTIER A CONSTRUIRE

« Le chantier est vaste à construire à la Cour suprême du Togo pour qu’il y ait de meilleures conditions de vie et de travail. Certes, des efforts sont faits, mais d’autres restent encore à faire : des appareils sont amortis et il faut en tenir compte au niveau du budget de la cour qui doit être substantiel et conséquent, la Cour suprême étant une institution de la République ».

Cette déclaration a été faite le vendredi 8 février 2019 par le président de la Cour suprême du Togo, M Akakpovi Gamatho, à l’issue de la visite qu’il a effectuée dans tous les bureaux de l’institution.

L’objet de cette visite était de toucher du doigt les réalités de l’installation des magistrats et des greffiers dont certains étaient restés, un temps, sans bureaux.

Dans presque tous les bureaux visités, le président Gamatho a trouvé des hauts magistrats travaillant, pour certains, dans la chaleur avec des climatiseurs vétustes, sans ordinateur, ni armoire, la plupart du matériel qui existe étant obsolète. Il les a alors encouragé à continuer de se sacrifier en attendant des solutions idoines.

La Cour suprême est actuellement logée à la rue de l’OCAM dans les villas du Conseil de l’Entente en attendant que son propre siège lui soit trouvé.